Protégé : Est-il avantageux et possible pour le Conseil National de l’Enseignement Agricole Privé de développer la Foad?

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publicités

Compte-rendu des 5e Assises Du Numérique 2012

africa-15428_640La 5e édition des Assises du Numérique s’est tenue les 29 et 30 novembre 2012 à l’Université Paris-Dauphine.

La quasi totalité des interventions et tables-rondes de cet évènement a été mise en ligne pour le public n’ayant pu y assister ou souhaitant les revisionner.  J’ai ainsi eu la possibilité depuis Annecy, d’assister en différé à cet évènement majeur réunissant les grands acteurs du numérique aujourd’hui.
Le compte-rendu que j’en ai fait constitue le second devoir à réaliser dans le cadre du cours « Politique de l’e-formation » du Master Aigeme.

L’ensemble des conférences représentait un large éventail des sujets liés au numérique. Cela m’a ainsi permis d’approcher des domaines que je ne connaissais parfois pas ou très peu et donc d’enrichir ma culture du numérique.
Par ailleurs, le thème du développement du très haut débit en France qui a été largement abordé lors de cet évènement m’a permis de réfléchir plus solidement à la notion de fracture numérique et d’accès à tous à l’information et à la formation dans le cadre de mon projet de mémoire.

Inscrire son projet d’e-formation dans un ensemble cohérent

learn-64058_640Le devoir demandé par Madame Mulhstein-Joliette dans le cours D9CM1 « Politique de l’e formation » m’a permis de faire le point sur le contexte de l’e-formation au sein du réseau dans lequel je travaille, et de mettre en évidence les enjeux politiques, organisationnels et pédagogiques liés à la Foad au sein du Cneap.
Cette synthèse n’a pas été facile à réaliser car peu d’informations sont disponibles sur ce point au sein de l’enseignement agricole privé. Mes recherches ont donc été longues car il fallait trouver et prendre en compte des initiatives en e-formation propres à certains établissements du réseau, sans qu’une centralisation des initiatives n’existe réellement.
Cela m’a donc permis de me questionner sur le développement du e-learning de manière plus organisée au sein de ce réseau, ce qui m’a particulièrement intéressée, mais aussi d’inscrire cette réflexion dans un contexte plus large, national et européen.

Par ailleurs, afin d’optimiser le temps passé sur ce travail, je l’ai aussi réalisé sous forme de page Web afin de travailler le cours D9CW1 « Outils« . Dans ce cadre, nous devons construire un site internet, tâche que je n’ai jamais eu l’occasion de réaliser jusqu’alors et qui me demande donc beaucoup de travail puisque je découvre la programmation.
Pour cela, j’ai utilisé le logiciel Kompozer, éditeur HTML WYSIWYG (What you see is what you get), qui permet de créer des pages web en mode source, mixte ou conception. Créer des pages Web en utilisant les travaux des autres cours est un bon moyen de s’entraîner, notamment avec celui demandé dans le cours « Politique de l’e-formation ».

Enfin, la rédaction de cette fiche de synthèse s’inscrit totalement dans ma réflexion concernant mon projet professionnel d’une part, et sur mon mémoire et mon stage d’autre part. Ce travail a donc été pour moi d’une grande aide pour commencer à définir les contours de mon projet de stage et de mémoire pour le Master.
Cela m’a permis de prendre à nouveau toute la mesure de la richesse du Master Aigeme qui s’inscrit de façon cohérente dans mon projet professionnel, et de tenter de lier tous les modules à ma pratique quotidienne pour optimiser au maximum cette expérience.