Qu’apprend-t-on réellement avec les jeux sérieux?

old-36723_150Afin d’évaluer le module D0CF3 « Visioconférences« , les enseignants responsables, Claudine Mühlstein-Joliette, responsable du Master Aigeme parcours Ingénierie de la Formation à Distance, et Olivier Poursac, responsable des visiocommunications et du webcast, ont demandé aux étudiants d’organiser par groupe, une visioconférence dans le cadre des Lundis du M@ster Aigeme. Sabrina, Morgane Louis, Séverine Piout et moi-même avons été en charge du thème des Serious Games.

Le lundi 22 avril 2013, cet évènement, visionnable via eprésence, a réuni à l’Université Sorbonne-Nouvelle, Messieurs Eric Sanchez, Maître de conférences à l’Institut français de l’éducation (ENS de Lyon) et Directeur EducTic et David Lechermeier, Directeur associé et Président de Knowledge Players, pour discuter autour de la question « qu’apprend-t-on réellement avec les jeux sérieux? ».

Plus spécifiquement, nous souhaitions que nos invités tentent de répondre aux questions suivantes :

  • Le serious game est-il un support à l’apprentissage ou source d’apprentissage en lui-même ?
  • Les apprentissages obtenus correspondent-ils à ceux attendus ?
  • Quels sont les moyens de vérifier les acquisitions réelles des apprenants? Peuvent-ils être intrinsèques au jeu ou cette évaluation doit-elle se faire en amont ?
  • Existe-t-il des conditions pour que le serious gaming puisse engendrer de réels apprentissages ?

Cette visiocommunication s’est déroulée entre de multiples points : la salle Las Vergnas de l’Université Sorbonne-Nouvelle – Paris 3, le Centre Audio-Visuel Joseph Monin de l’Université de Savoie, et le CRDP (Centre Régional de Documentation Pédagogique) de La Réunion.

Mon travail au sein du groupe a consisté en différentes tâchesTout d’abord en amont de l’évènement, après avoir été informée du thème de la visiocommunication, j’ai effectué des recherches sur les Serious Games et les intervenants possibles qui m’ont permis d’une part d’enrichir ma culture dans ce domaine et d’autre part de réfléchir à des questions de recherche pour affiner le thème de la séance avec l’ensemble du groupe.
J’ai ensuite été chargée de l’invitation de Monsieur Lechermeier et de la médiation avec lui  tout au long de l’organisation.
Pendant la séance, j’étais en charge d’assurer la modération du tchat à distance et de relayer les questions posées aux intervenants.
Enfin, l’ensemble du travail effectué par le groupe a fait l’objet de la rédaction d’une synthèse débouchant sur une analyse réflexive.

Cette expérience a été pour moi très enrichissante, tout d’abord car c’est la première fois que je participe à l’organisation d’un tel évènement en amont, pendant et en aval. De plus, je me suis beaucoup investie dans ce travail et j’ai eu la chance d’effectuer des tâches variées. Par ailleurs, j’apprécie travailler en groupe car cela représente pour moi le reflet du travail d’équipe dans le monde professionnel.

Le thème m’intéressait aussi tout particulièrement et ceci a facilité mon travail. J’ai par ailleurs eu la chance d’être plus particulièrement en contact avec Monsieur Lechermeier qui a créé son entreprise dans ce domaine. C’est en effet très intéressant de communiquer avec un professionnel ayant cette expérience pour mon avenir professionnel. Par ailleurs, Monsieur Eric Sanchez est une chercheur renommé, et avoir l’opportunité de l’écouter sur ce thème est une chance.

Sur le plan technique, j’ai eu la possibilité de trouver plusieurs salles de visiocommunication dans ma région, ce qui me permet de penser à la soutenance de façon plus sereine. De plus, le fait de devoir chercher une salle, et d‘être seule à distance m’a incitée à travailler davantage la partie technique du cours de Monsieur Poursac afin de pouvoir échanger plus aisément avec les techniciens des différentes salles. J’ai aussi eu l’opportunité à cette occasion et grâce à Madame Mühlstein-Joliette de faire la connaissance de Monica Bokos, ancienne étudiante Aigeme et Ingénieur Pédagogique à l’Université de Savoie.

En participant à la séance en modérant le tchat et posant les questions aux experts, j’ai pu me familiariser avec la technique de visiocommunication, notamment pour ma soutenance de mémoire, mais aussi pour mon futur professionnel qui exigera peut-être que j’organise à nouveau un tel évènement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s