Approche et usages pédagogiques disciplinaires de la Foad et évaluation des contenus et projets Foad

plate-64271_640Dans le cadre du cours « Évaluation des contenus et projets Foad » de Mesdames Filomena CAPUCHO et Claudine MUHLSTEIN-JOLIETTE, et de la partie de Madame MUHLSTEIN-JOLIETTE du cours « Approche et usages pédagogiques disciplinaires de la Foad« , il nous a été demandé de travailler par groupe de trois étudiants dans le but de fournir un entraînement à une épreuve complète du DELF niveau B2 ou DALF niveau C1.
Pour cela, nous devions choisir des supports authentiques, produire des questions et des corrections, assurer la gestion automatisée des réponses, tests, corrections et rédiger un document d’analyse réflexive de la production du groupe.

Un travail individuel a complété cette épreuve pour le cours « Approche et usages pédagogiques disciplinaires de la Foad ». Il a consisté en la réalisation d’activités pertinentes de remédiation par niveaux (C1ou C2) et compétences en FLE à intégrer au portail de la formation.

De formation scientifique (nutrition, santé publique, épidémiologie), le domaine du FLE (Français Langue Étrangère) est relativement nouveau pour moi. Je n’ai jamais eu l’opportunité de réaliser une telle épreuve  jusque là. Ce fut une découverte et un travail d’une grande richesse car j’ai pu me familiariser avec les diplômes en question ainsi qu’avec les compétences exigées pour les réussir.

J’ai eu l’opportunité de travailler avec deux étudiantes (Claire et Sabrina) ayant des compétences dans ce domaine, ce qui a été très formateur et enrichissant.
Au delà du contenu du cours, ce module a permis de se former en pratique à la conception de tests d’évaluation de langue en ligne en cohérence avec le Cadre Européen Commun de Référence, chose que je n’avais jamais faite jusqu’alors et qui m’a beaucoup intéressée.
Nous avons choisi de produire une épreuve du DALF de niveau C1 sur le thème « Les enfants et les écrans », thème d’actualité et en lien avec notre formation. Je me suis documentée sur le sujet afin de connaître ce type d’épreuve, les compétences qu’elle permet d’évaluer, ainsi que sa forme.
Concernant le travail individuel, j’ai choisi de produire des activités de remédiation pour la production écrite et la production orale de l’épreuve du DALF C1. J’ai utilisé dans un premier temps les recherches que j’avais effectuées sur le thème « Les enfants et les écrans » afin de disposer de supports authentiques que je n’avais pas utilisés pour le travail collectif. Là encore, je me suis documentée afin de cerner plus précisément en quoi consistait cette remédiation et donc les attendus de l’enseignant

Le travail sur la plateforme Moodle m’a particulièrement intéressé dans la mesure où je devrai dans le cadre de mon stage travailler aussi sur une plateforme LMS (Learning Management System). De plus, je vois un lien direct avec le cours « Dispositifs et gestion » pour lequel nous devons par binôme comparer deux plateformes : cette première expérience sur Moodle me permet d’en avoir déjà une première approche.
Pour que cet exercice me soit le plus profitable, j’ai tenté, que ce soit en groupe ou individuellement, de produire des exercices en utilisant plusieurs fonctionnalités de la plateforme (réponses longues, réponses courtes, QCM, chronomètre, forum, espace de rendu…).

La période à laquelle nous avons effectué ce travail était une période dense au sein du Master et j’aurai souhaité pouvoir travailler davantage sur ce devoir afin d’en être, pour les parties productions orale et écrite, plus satisfaite.  En effet, la pédagogie et particulièrement la formulation de questions et de consignes m’intéresse tout particulièrement et m’interpelle en permanence dans mon métier d’enseignante : ai-je posé la question assez clairement pour que l’apprenant la comprenne correctement ? N’ai-je rien oublié dans le compte du barème ? Ai-je anticipé toutes les possibilités de réponses, d’erreurs possibles ? Est-ce que le travail que je demande à l’apprenant est pertinent et évalue bien les compétences visées ? Est-ce que l’évaluation que je propose est de qualité ?
Réaliser une évaluation pour des apprenants dont la langue française n’est pas la langue d’origine rajoute évidemment encore des difficultés à répondre à ces questions.

Ce travail a été très riche en terme d’acquisition de nouvelles compétences, par la diversité des tâches qu’il a demandé :
– recherche documentaire
– demande d’autorisation pour l’utilisation des supports authentiques
– réalisation de l’épreuve et de son corrigé
– rédaction des documents candidats, correcteurs et autres si nécessaire (description de l’épreuve, référentiel de compétences…)
– mise en ligne sur la plate-forme Moodle
– gestion des réponses, tests, corrections automatisés sur la plateforme
– rédaction d’un document d’analyse réflexive
– échanges, collaboration, organisation au sein du groupe
– production individuelle d’activités de remédiation

De plus, une fois achevée, notre épreuve d’entrainement et nos exercices de remédiation contribueront à la mise en place d’une offre de préparation à la certification en ligne de la Sorbonne Nouvelle, ce que je perçois comme pragmatique et valorisant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s